C’est une immense nouvelle pour l’emploi sur notre territoire ! Le leader mondial de l’électroménager, le Groupe SEB a retenu la zone de l’Alouette pour y implanter son futur centre de distribution européen, une unité de logistique XXL fortement créatrice d’emplois. Avec ce projet, le cap des 1000 emplois créés sera dépassé !

Né à l’aube des années 70, le parc d’activités de l’Alouette est alors une réponse à l’arrêt de l’activité minière sur le territoires de Lens-Liévin. Il profite également des lois de décentralisation des années 80 qui offrent aux collectivités locales, la possibilité de maîtriser leur devenir économique.

De la Zone industrielle au parc d’activités

Avec la création de la « Zone Industrielle de l’Alouette » – terme alors consacré – il s’agissait pour les élus de l’époque d’impulser une nouvelle dynamique économique permettant d’accueillir des activités nouvelles. L’objectif était de stimuler la création d’emplois au cœur d’un des secteurs du bassin minier particulièrement éprouvé par la fin du charbon. 

Ainsi, depuis 1972, la Zone Industrielle de l’Alouette est venue renouveler et conforter l’attractivité économique du territoire. Elle s’est développée progressivement pour atteindre une emprise de 56 hectares et recréer de l’emploi. Elle constitue ainsi l’un des plus important pôle d’activité du territoire. Cette réussite s’explique également par une situation géographique d’exception au coeur d’un réseau autoroutier privilégié (A21, A26 et A1).

En 2003, la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin a missionné Territoires Soixante-Deux pour réhabiliter la ZI existante, aménager et commercialiser 2 extensions urbaines : une première de 10 hectares dans la continuité du parc existant et une seconde de 81 hectares.

Alouette 2020 Cap sur l’emploi

Réalisé en 2008, l’agrandissement du parc d’activités initiales (10 ha complémentaires) a permis l’implantation de 8 nouvelles entreprises. A compter de 2016, Territoires Soixante-Deux a amorcé les travaux d’aménagement des 81 hectares de la seconde extension. Pour réaliser cet objectif ambitieux – créer 1 000 emplois complémentaires – Territoires Soixante-Deux a mobilisé toutes ses compétences.

Dès 2006, la SEM a engagé les négociations foncières, prémices incontournables à toute opération d’aménagement. Sur secteur agricole, 60% des terres ont été acquises à l’amiable. Pour limiter l’impact sur les exploitants agricoles évincés, les indemnités ont été compensées pour moitié par l’apport de nouvelles terres agricoles.

Le démarrage des travaux d’aménagement ( 200 000 m3 de terrassement) a ainsi débuté en 2016 après avoir mené toutes les études réglementaires, environnementales, urbanistiques…pour un investissement total de 11,5 millions d’euros HT. Cette extension offre ainsi aux entreprises un environnement paysager qualitatif et sécurisé avec notamment les allées piétonnes et cyclistes qui serpentent à travers le site.

Ces travaux d’aménagement ont été coordonnés en fonction du rythme de commercialisation de ce nouveau secteur pour répondre aux besoins spécifiques de chaque client. 

Actuellement, plus de 85% de l’ensemble la zone est commercialisé correspondant à 47 entreprises déjà implantées et 8 à venir dans les prochaines années. Ce taux de commercialisation permet ainsi d’atteindre l’objectif initial des 1 000 emplois créés entre 2019 et 2025. Pour cela, sous l’impulsion des élus du territoire, les équipes de la SEM – aux cotés des équipes de la communauté d’agglomération de Lens-Liévin – ont également déployé leur savoir faire en matière de prospection, de commercialisation et d’accompagnement des entreprises.

Alouette 100 000 : le Groupe SEB

Aujourd’hui, l’opération  franchit une nouvelle étape avec la vente du terrain pour le projet Alouette 100 000.

En effet, le 20 septembre dernier, Territoires Soixante-Deux a signé avec le Groupe SEB un acte de vente pour un foncier de plus de 26 ha, d’un seul tenant, destiné à accueillir une unité de logistique XXL sur le territoire de Lens-Liévin.  

Leader mondial dans l’électroménager, le Groupe SEB a retenu la zone industrielle de l’Alouette notamment pour sa situation géographique privilégiée. Elle installera son futur centre de distribution européen de plus de 100 000m² à destination des marchés de l’Europe de l’Ouest et de l’Export.

Cette future plateforme, d’un montant de 85 M€ HT, localisée sur la commune de Bully-les-Mines devrait ouvrir au printemps 2023.

Deux ans après la présentation du projet « Alouette 2020 – cap sur l’emploi » et en dépit de l’impact de la crise sanitaire, l’objectif d’implanter de nouvelles entreprises sur cette seconde extension de 80ha, sera atteint .

Avec la livraison du projet SEB le cap des 1000 emplois créés sera dépassé. Le travail mené par les équipes de Territoires Soixante-Deux en partenariat avec celle de l’agglomération de Lens-Liévin ces 6 derniers années s’achève par la réussite d’ objectifs ambitieux. Promoteur public engagé, Territoires Soixante-Deux participe ainsi à la dynamique économique locale, à la promotion des territoires…

Copy link
Powered by Social Snap