Chantier d’insertion, réhabilitation, démolition, construction : le logement dans tous ses états

L’ancienne gendarmerie démoli

 

Si certains d’entre nous ont connu la gendarmerie rue du Fond à Marles, il est à noter qu’une gendarmerie était aussi installée rue du Maréchal Juin au début des années 80. Transformée ensuite en logements locatifs pour Pas de Calais Habitat, cette bâtisse était vide de tout occupant depuis plus de deux ans. « C’est un chantier qui a traîné, regrette Laurent Duporge, Maire de Liévin. Le permis de démolir a pourtant été accordé en 2017, il était urgent que les travaux commencent ». En lieu et place de ces 12 logements Pas de Calais Habitat va construire 8 logements « Ville » de base type 4. Le bâtiment devrait être entièrement démoli pour la fin d’année. 

 

Un cabinet d’experts comptable réhabilite l’ancien restaurant Poivre Rouge 

Laissé à l’abandon depuis quelques années, l’ancien restaurant Poivre Rouge a trouvé un repreneur. Et ce n’est autre que le voisin Cerfrance, basé dans les bureaux du centre d’affaires Artéa, qui a décidé d’investir les lieux. « Nous allons déplacer ici notre siège social pour regrouper la direction générale, les ressources humaines, l’administratif, explique Lionel Coille directeur logistique chez Cerfrance Nord-Pas de Calais. Nous allons pouvoir doubler le nombre de collaborateurs et avoir 80 personnes sur notre site de Liévin ». Installée depuis 11 ans à Liévin, Cerfrance a prévu la démolition du bâtiment avant la fin d’année. Les nouveaux locaux devraient être accessibles au premier trimestre 2021.

Des Liévinois en chantier d’insertion aux Marichelles

 

Les Oliviers, les Figuiers ou encore les Noisetiers. Autant de bâtiments de logements collectifs Pas de Calais Habitat qui ont la chance aujourd’hui d’avoir un coup de neuf. Dans le cadre des chantiers d’insertion, Pas de Calais Habitat a sollicité l’association 3ID pour mettre en place des chantiers de peinture. « Nous mettons en peinture toutes les parties communes, explique-t-on chez Pas de Calais Habitat. C’est du gagnant-gagnant pour nous et pour les ouvriers en insertion. Nous essayons de recruter au maximum des Lievinois ».

 

Grosse ombre au tableau, une partie du chantier réalisée en peinture a déjà été saccagé quelques jours seulement après la mise en peinture… « Nous avons retrouvé des tags, c’est vraiment désolant, explique un ouvrier. Franchement, ça fait mal au coeur quand on voit ça. »

 

Une nouvelle isolation pour Maisons et Cités (rue Cézanne)

Livrées en 2013, plusieurs maisons de la rue Toulouse Lautrec ou Paul Cézanne subissent actuellement de gros travaux d’isolation. « C’est dû à un défaut de fabrication, à un manque d’isolation frappant, explique un technicien de Maisons et Cités. Nous avons du vider les logements et reloger les personnes pour procéder aux travaux, il y avait un vrai problème thermique et des factures qui s’envolaient ». 

Grâce à l’injection d’isolant par l’extérieur, la société Maisons et Cités réhabilite petit à petit ses maisons de la cité 16. Des travaux d’importance couplés à quelques travaux connexes comme de la plâtrerie, de l’électricité, du chauffage…

 

Une ruine réhabilitée en logement

Grâce au soutien de la ville, de l’ANAH, de la CAF ou encore de la CALL, l’association Soliha a réinvesti une ruine de la rue Bourbaki pour en faire 5 logements collectifs dont un PMR. Des logements dont l’association est propriétaire et dont les loyers varient entre 340 et 630 euros. Raccordement des réseaux, ravalement de façades, remplacements des châssis, couverture par des tuiles, le chantier est conséquent. La livraison est prévue à la fin du premier trimestre 2020.