Menu 

Liévin accueille l’école de danse du Bassin Minier

 photo ecole de danse

Une école de danse arrive au Pole d’excellence sportive

C’était dans les tuyaux depuis quelques temps, mais c’est désormais officiel. Une école de danse a ouvert ses portes en septembre dernier dans la salle des sports du lycée Henri-Darras. Des centaines de personnes sont déjà inscrites.

Il y a deux ans déjà, le monde de la danse urbaine débarquait à l’Arena Stade Couvert de Liévin pour les championnats de France de danse Hip-Hop. Un événement qui avait attiré des milliers de jeunes de la France entière chez nous à Liévin. Depuis l’association BBoy France a décidé de faire de Liévin son camps de base pour des stages et des représentations en tous genres. « Franchement on partait un peu dans l’inconnu à l’époque en choisissant l’Arena Stade Couvert, et nous avons cartonné, explique Sahaman Belkadi le président de l’association Culture Pop 62. Nous avons eu la chance d’être soutenu par Laurent Duporge, le Maire, qui a cru en nous. »

L’effet danse urbaine a eu un impact immédiat dans le Bassin Minier. Si de nombreux cours sont dispensés dans la région, il manquait une école de danse de haut niveau, une école labellisé par l’Etat. Une manière de monter davantage le niveau pour la région Hauts de France qui compte deux écoles dans la région : Lille et Dunkerque.

C’est à partir de ce constat que Sahaman Belkadi, Lievinois d’origine, entame les négociations pour créer la première école de danse du Bassin Minier à Liévin. Après quelques échanges avec la ville de Lievin et la Région, il obtient le prêt de la salle des sports du lycée Henri-Darras, un agrément de la Fédération, et le recrutement de professeurs qualifiés. « Au vu des installations et des discussion avec le Maire, l’idée était d’élargir le registre des danses du monde en proposant de la salsa, de la danse africaine de la danse orientale, explique-t-il. Les professeurs sont tous diplômés et reconnus, l’idée de cette école est de sortir des talents pour le haut-niveau. »

Si la ville de Lievin organise déjà des cours de danse dans les centres culturels et sociaux, la nouvelle école de danse sera un outil complémentaire au service des habitants de toute la région. « Il n’y a aucune concurrence, c’est important de garder les cours dans les quartiers précise Sahaman. D’ailleurs je pense que nous allons créer des passerelles pour essayer de travailler ensemble ».